06 février 2010

La fin du monde, de Philippe Djian et Horst Haack

La fin du monde Éditions Alternatives, Collection Tango, février 2010 «… /tout ce temps perdu à pleurnicher. À attendre la fin du monde comme un con. En tout cas, l’héroïne était super et les rues étaient propres et belles et il était tout simplement heureux d’avoir récupéré son appartement, d’avoir viré ces... d’avoir viré ces... en tout cas, l’héroïne était super et les familles qui habitaient autour de lui respiraient la santé.… » A travers un texte court, Philippe Djian évoque ce qu'est devenu un écrivain... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2010

Bibliographie de Philippe Djian

Ouvrages de Philippe Djian         * 50 contre 1 (Éd. Bernard Barrault, 1981) * Bleu comme l'enfer (Éd. Bernard Barrault, 1983) * Zone érogène (Éd. Bernard Barrault, 1984) * 37°2 le matin (Éd. Bernard Barrault, 1985) * Maudit manège (Éd. Bernard Barrault, 1986) * Échine (Éd. Bernard Barrault, 1988) * Crocodiles (Éd. Bernard Barrault, 1989) * Lent dehors (Éd. Bernard Barrault, 1991) * Lorsque Lou (Éd. Gallimard/Futuropolis, 1992) * Sotos (Éd. Gallimard, 1993) * Carcassonne (Éd. Electric Unicorn,... [Lire la suite]
04 février 2010

"Psycho des Alpes", par Emily Barnett (Les Inrockuptibles)

Les Inrockuptibles n°340 , 3 février 2010. "Psycho des Alpes", par Emily Barnett Nouveau polar familial, autour des tribulations d’un prof de fac. Même en petite forme, Philippe Djian continue d’inventer un univers radical et passionnant. Autant le dire tout de suite, Incidences n’est pas un Djian grand cru. Comme souvent dans le CV de l’écrivain, il s’est écoulé à peine un an depuis la parution de son dernier roman, Impardonnables, et on est tenté d’imputer cette demi-réussite à sa vitesse de rédaction.... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2010

Carcassonne - Stephan Eicher

Carcassonne (1993)Paroles de Philippe DjianDes hauts des bas - Ni remords ni regrets - La nuit debout - Manteau de gloireRivière - Baiser orageux - Durant un long moment DES HAUTS DES BAS  La pluie venait du nordLe vent passait sous ma porteJe comptais vivre fortEt que le diable m'emporteJ'allais à la fenêtreEnroulé dans un drapJe secouais la têteJ'en écartais les brasJ'avais des hautsJ'avais des basJ'avais plus ou moins chaudToute la vie devant moiJ'avais des hautsJ'avais des basJe crois que j'en voulais... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2010

Engelberg - Stephan Eicher

Engelberg (1991)Paroles de Philippe DjianDéjeuner en paix - Pas d'ami (Comme toi) - Tu ne me dois rien - Djian's waltz   DÉJEUNER EN PAIX J'abandonne sur une chaise le journal du matinLes nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennentJ'attends qu'elle se réveille et qu'elle se lève enfinJe souffle sur les braises pour qu'elles prennentCette fois je ne lui annoncerai pasLa dernière hécatombeJe garderai pour moi ce que m'inspire le mondeElle m'a dit qu'elle voulait si je le permettaisDéjeuner en paix, déjeuner en paixJe... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2010

My Place - Stephan Eicher

Stephan Eicher, My Place (1989)Paroles de Philippe DjianRien à voir - Me taire - Bon pour moi - Sois patiente avec moi   RIEN A VOIR Ça n'a rien à voir avec toi et moiIl y a des choses qui restent comme çaCa n'a rien à voir avec toi et moiIl y a des choses qui restent comme çaEst-ce que j'aime le noir ?est-ce que je suis muet ?Tu voudrais savoir plus que je n'en saisQu'est-ce qui nous égare ?Qu'est-ce qui nous effraie ?Tu te trompes d'histoire à mon sujetCa n'a rien à voir avec toi et moiIl y a des choses qui sont... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2009

J.D. Salinger, une extraordinaire lumière

J. D. Salinger, une extraordinaire lumière Bill Walton. Le géant qui jouait pour les Celtics. J'avais loué sa maison à Cambridge, Massachusetts. Très bien, très belle maison. Sauf que les lavabos m'arrivaient au milieu de la poitrine. Je devais également monter sur un truc pour me raser.Il avait des mains énormes : un ballon de basket tenait dans sa paume comme une balle de ping-pong dans la mienne, ce genre de proportion. Et un soir, il me la plaqua sur l'épaule - je crus que le plafond s'écroulait - et il me fit :... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 décembre 2009

Le choeur des anges

Comment appeler ça ? Comment appeler cette réticence ? Quand on ne veut pas partager avec n'importe qui. Comment appeler ça ? En tout cas, je n'y peux rien. Je ne vais pas me mettre à hurler, à crier dans tous les coins Raymond Carver ! Raymond Carver ! comme un malade mental. Ne comptez pas là-dessus, désolé. L'intimité, qu'en faites-vous ? Je ne blague pas, l'intimité avec un écrivain, qu'en faites-vous ? Je n'ai pas envie de voir les bouquins de Raymond Carver fleurir dans toutes les mains, désolé. Par exemple, si ma femme avait un... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2009

Pas vus, Chirac et ses amis

Différents artistes, après les manifestations anti Front National du 1er mai 2002, ont publié dans la rubrique "Rebonds" de Libération un texte court. Voici celui écrit par Philippe Djian (3 mai 2002). Pas vus, Chirac et ses amis "A la veille du premier tour, Jean-Marie Le Pen nous avait promis une surprise et il a tenu parole.Aujourd'hui, il nous en promet une autre.En fait, il nous demande de tendre la joue gauche.En fait, il nous demande bien davantage, mais il y met les formes.J'espère qu'il... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2009

Carcassonne, par Philippe Djian

Carcassonne Ce texte est paru initialement dans un livret édité par les éditions Electric Unicorn (format CD, 12x12, 50 pages), vendu par la librairie de Carcassonne dans laquelle Stephan Eicher exposait ses collages à l'occasion de la sortie de son album. Ces différents collages sont reproduits à l'intérieur du livret, accompagnés de photos de Thierry Rajic. "Carcassonne, Hôtel de la Cité, 2 h. du matin. Je ne me souviens jamais du numéro de sa chambre. Je n'ai qu'à suivre les câbles déroulés dans les... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,