06 juin 2011

"Gueule de bois" (Vengeances, Lire, 06/2011)

  Peintre alcoolique, Marc file un mauvais coton. Sombre et tonique, le roman de Philippe Djian distille les angoisses de l'écrivain avec énergie et humour. Phénomène de la littérature française, Djian - on n'a plus besoin de préciser son prénom - continue à créer l'événement à chaque parution. Il aime surprendre. Il irrite, parfois, mais on ne peut se résoudre à exécrer un authentique écrivain. Car il a révolutionné la création romanesque française à l'ère du vidéoclip en accomplissant un travail sur la langue. Moqué à... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juin 2011

"Vengeances": l'enfer du vieillissement ausculté par Philippe Djian (Les Inrocks)

  Une gamine sexy bouleverse la vie d’une poignée d’adultes vieillissants : dans Vengeances, Philippe Djian montre une génération bousillée par ses aînés. Difficile de lire le nouveau Philippe Djian sans penser à l'affaire DSK : hommes vieillissants, désir frustré, jeune fille sans défense... et tout ça se terminera mal - pour la fille, s'entend. La gamine paumée et sexy qui débarque chez Marc, peintre quinqua et nouvellement séparé de sa seconde femme, fut la fiancée de son fils suicidé, Alexandre. Si Gloria a les... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2011

"Vengeances" de Philippe Djian, par Nathalie Crom (Télérama)

  Peut-être est-ce lui qui a changé. Ou bien notre regard sur lui qui n'est plus le même. Ou les deux à la fois. Toujours est-il que, depuis une douzaine d'années, Philippe Djian s'affirme, livre après livre, comme une présence nécessaire dans le paysage littéraire. Non plus dans le rôle, qui longtemps lui fut assigné, du romancier marginal et rebelle, nourri de culture made in USA. Mais endossant désormais, avec une aisance impeccable, celui du moraliste, posant sur l'homme occidental contemporain un regard d'une grande... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 15:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2011

Philippe Djian "Etre romancier, ce n'est pas raconter des histoires" (L'Hebdo)

Avec «Vengeances», Philippe Djian poursuit l’exploration des explosions familiales et de la fragilité des tendresses. Incisif et direct, un roman fort comme une chanson entêtante. Son fils de 18 ans, Alexandre, se tire une balle dans la tête lors d’une soirée familiale, quelques jours avant Noël. A partir de cette tragédie, Marc, artiste plasticien de renom, essaie de tenir. Sa compagne s’en va, épuisée par la tristesse alentour. La mère d’Alexandre était déjà partie depuis longtemps.Lors d’une aube fatiguée, Marc ramène chez lui... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2011

"Vengeances" de Ph. Djian : Vague à l'arme

    Au meilleur de sa forme, Philippe Djian mêle la douleur de l'absence à la fragilité du deuil, l'hypocrisie des sentiments à la nécessité de rédemption. Un roman sombre et dérangeant, dans lequel on retrouve la mélodie toujours aussi juste d'un grand écrivain.     Trente ans après la publication de son premier ouvrage, Philippe Djian tient à démontrer qu’il n’a rien perdu de son mordant. La langue a évolué, les personnages ne sont plus taillés dans la même pierre, les univers sont de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2010

"Incidences", de Philippe Djian (Le Monde)

"Incidences", de Philippe Djian (Le Monde des Livres, 18/03/10) C'est un diable, Philippe Djian. Un écrivain qui vous attrape sans que vous l'ayez forcément décidé, qui vous retient même quand il vous agace et finit par vous ravir presque à votre corps défendant. Le genre d'auteur - ils ne sont pas si nombreux - dont le timbre, sans cesse sonore et stimulant, s'accroche à votre oreille y compris quand le texte s'affaiblit ou se dépressurise. Curieux mélange, mais extrêmement savoureux. Et très efficace, comme le... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2010

Incidences : "Trouble je", par J. Stern (La Tribune)

Le romancier français Philippe Djian continue de rédiger des romans à l'aide d'un stylo particulièrement acéré. Cette fois, il narre les (més)aventures d'un professeur en prise avec un cadavre dont il s'est débarrassé. Une écriture au couteau. Avec plus d'une vingtaine de romans, de nombreuses nouvelles, quelques paroles de chansons et plusieurs scénarios, Philippe Djian fait partie du paysage littéraire français, même s'il demeure en marge de la république des lettres. Désormais soixantenaire, il continue de manier la langue avec... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2010

"Incidences" : Une pépite signée Djian, par François Busnel

Une pépite signée Djian, par François Busnel Lire, 03/2010 Une petite bombe ! Voilà ce qu'il faut retenir d'Incidences, nouvelle pépite signée Philippe Djian. Tout y est : le ton, la langue, l'histoire, le suspense... Djian à son meilleur niveau, loin des ratages de la série Doggy Bag (bon, cela dit, on ne va pas lui reprocher ad vitam d'avoir tenté - et raté - son coup), loin d'Impardonnables, d'Impuretés ou même de Frictions, qui étaient déjà de fort convenables romans. Pourquoi ? Parce qu'il ne sort jamais de la zone... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2010

"Incidences", par Nathalie Crom (Télérama)

Télérama n° 3135 - 13 février 2010 Le noir, on le sait, est la couleur qui sied le mieux à Philippe Djian - ce qu'on ignore, en revanche, à ce jour, c'est jus-qu'où le conduira cette attraction pour les ténèbres, vers quelle intensité de tragique il tend. La tragédie, elle est là, palpable, à chaque page d'Incidences, son nouveau roman - notons d'emblée que dans ce mot, « incidences », il y a toutes les lettres qu'il faut, et même davantage, pour écrire le mot « incendies », et ce n'est pas anodin puisque cette histoire... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2010

Incidences, par Didier Jacob (Le Nouvel Obs)

* Rebuts de Presse, Didier Jacob, 11 février 2010 Le monde selon Djian Dans «Incidences» (Gallimard, 230 p., 17,90 euros), l'écrivain raconte les frasques sexuelles d'un professeur de littérature appliquée. Ames prudes, s'abstenir ! Marc, 53 ans, rentre chez lui au volant de sa Fiat 500 qui pétarade dans les lacets (problème de pot). A sa droite, une jeune étudiante aussi bourrée que lui, Barbara. Marc donne des cours de creative writing à l'université. Et Barbara n'est pas la première fille à rêver d'être Faulkner,... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,