12 juillet 2013

Philippe Djian et la langue (Metropolis, Arte, 26/11/12)

         
Posté par philippedjian à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 décembre 2012

"Le labyrinthe de Lou Reed", par Philippe Djian (Le Figaro, 14/12/12)

  "Une photo ne devrait jamais avoir de titre, proposer quelque commentaire que ce soit. Une photo doit être un voyage non accompagné, intime.Il y en a trois cent cinquante ici, dans ce gros volume. Bout à bout, elles forment une sorte d'onde, de flux silencieux, elles racontent une histoire qui ne finit jamais. Merci, Lou. Puis-je vous appeler Lou? Ça ne fait rien. Je ferais pareil à votre place. Merci, en tout cas. Vous m'avez fait du bien. En ce moment, il y a vous et l'album de The Lumineers pour me faire du bien. Je me... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 12:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2012

Philippe Djian, l'homme en noir, sacré par l'Interallié (AFP)

   
Posté par philippedjian à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2012

"Oh..." prix Interallié 2012

    "Oh..." décroche aujourd'hui le prix Interallié, dont le jury est uniquement constitué de journalistes, en obtenant 5 voix (sur 8) au huitième tour. Philippe Djian succède ainsi à Morgan Sportès et remporte son premier "grand" prix. Rappelons qu'après trente ans de carrière, l'écrivain participait à sa première rentrée littéraire... A plusieurs reprises, Philippe Djian a expliqué qu'il avait accepté de se lancer dans ce grand cérémonial à la demande de son éditeur, Antoine Gallimard.   Commander "Oh..." ... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 13:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2012

"Oh..." dans l'ultime tiercé pour le prix Interallié

  "Oh..." fait partie des trois ouvrages retenus par les jurés du prix Interallié, ainsi que Les fidélités successives de Nicolas d'Estienne d'Orves et La convergence des alizés de Sébastien Lapaque. Le roman récompensé sera connu le 14 novembre.    
Posté par philippedjian à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2012

Philippe Djian, histoires d’Oh ! (Alexis Brocas, Evene.fr, 05/11/2012)

  En quelques années, l’auteur de « 37°2 le matin » est passé du blouson noir à la blanche de Gallimard. Dans « Oh… », il raconte une histoire d’amour comme on en trouve que dans les romans de Philippe Djian. Donné favori du prix Médicis, il revient sur la genèse de son livre et sur les malentendus à son égard.   On l’a habillé en écrivain rock (à cause d’un blouson en cuir), requalifié en Cendrars moderne (il aurait voyagé), traité d’auteur « populaire » (parce qu’il écrit lisiblement et se tient à l’écart des... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 octobre 2012

"Djian bluffant" (J.-B. Harang, Le magazine littéraire, Octobre 2012)

  Pour donner envie de lire le dernier roman de Philippe Djian, son éditeur a choisi de sortir de son contexte, page 185, et de le porter jusqu'à la quatrième page de couverture, ce morceau de phrase : « Décembre est un mois où les hommes se saoulent - tuent, violent, se mettent en couple, reconnaissent des enfants qui ne sont pas les leurs, s'enfuient, gémissent, meurent... » On le comprend, ce n'était pas facile d'attraper au vol une phrase complète d'un livre qui fonce sur vous à deux cents à l'heure, et dont... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 08:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2012

Philippe Djian, l’interview loto (Delphine Peras, L'Express Culture, 23/10/12)

      Un nouveau roman, la traduction du Retour, de Harold Pinter, les paroles du nouvel album de Stephan Eicher... L'occasion de lui demander de tirer 7 numéros au hasard dans une grille de 49. Chacun correspondant à une question.   2. Avez-vous déjà tout plaqué par amour ? Non, puisque je vis avec la même femme, une artiste, depuis quarante-trois ans ! Nous avons trois enfants, de 39, 32 et 23 ans. Ce n'est pas simple, l'amour fou. Pendant autant de temps, ça n'existe pas, mais autre chose se met en place,... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 octobre 2012

Christine Angot et Philippe Djian, parfum de soufre (Elisabeth Quin, Le Figaro Madame, 27/10/12)

    Tour à tour controversés et encensés, les deux écrivains stars abordent dans leur roman des tabous universels. Dimension autobiographique ou pure fiction, leur lien intime est la littérature, absolue nécessité, absolue libération.Improbable. Très improbable ! Que peuvent bien avoir en commun Philippe Djian, un Ostrogoth dans un champ de bluettes, grizzli viré féministe flaubertien (« Michèle qui vous dit merde, c’est moi ! ») dans son roman Oh… (1), et Christine Angot, l’intransigeante,... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 octobre 2012

"Oh..." sur la deuxième liste de l'Interallié

  Après le Flore et le Médicis, "Oh..." est toujours en lice pour le prix Interallié dont le jury vient de publier la deuxième liste. Au total, cinq écrivains restent dans la course : - Nicolas d'Estienne d'Orves, Les fidélités successives (éd. Albin Michel)- Joël Dicker, La vérité sur l’affaire Harry Québert (éd. De Fallois/ L'âge d'homme)- Philippe Djian, "Oh…" (éd. Gallimard)- Jérôme Ferrari, Le sermon sur la chute de Rome (éd. Actes Sud)- Sébastien Lapaque, La convergence des alizés (éd. Actes Sud)   Le prix... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,