08 septembre 2011

Ph. Djian au Galla Caffé de Vicenza le 22 septembre

  Philippe Djian sera au Galla Caffé de Virenza (Italie) le jeudi 22 septembre à 19 h pour présenter la traduction italienne de Vengeances (Vendette, Éd. Voland, parution le 15 septembre). La soirée, préparée en collaboration avec l'alliance française, sera animée par Marina Bonelli.    
Posté par philippedjian à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2011

Ph. Djian ne se produira pas au Concert du 9 septembre (Festival de L'îlophone)

  Philippe Djian ne sera pas présent au concert du Festival de L'îlophone le vendredi 9 septembre. Stephan Eicher se produira seul sur l'île d'Ouessant (autres invités : Miossec, Cali, Yann Tiersen...).   Toutes les informations sont disponibles sur le site du Festival  
Posté par philippedjian à 19:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2011

Réédition d'Il dit que c'est difficile - Bram Van Velde (15/09/11)

  Sous la direction de Catherine Flohic, Les éditions Argol publient, le 15 septembre prochain, une réédition de l'ouvrage d'abord paru en 1995 sous le titre Bram Van Velde (collection Musées secrets), puis en 1998 sous le titre Il dit que c'est difficile (collection Entre Deux). Présentation de l'éditeur : "Bram Van Velde et Philippe Djian, quelle rencontre inattendue ! Le peintre secret, contemplatif et son indicible peinture ont toujours fasciné l’homme et l’écrivain Philippe Djian. Il sait la valeur du silence. Alors,... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2011

Philippe Djian aux Correspondances de Manosque (25/09/11)

  Philippe Djian est invité aux Correspondances de Manosque le dimanche 25 septembre, à 15 h. La rencontre sera animée par Yann Ricol (Place de l'Hôtel de ville).   Le site des Correspondances de Manosque    
Posté par philippedjian à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2011

Philippe Djian, invité de Culture Buissonnière (RFI, 29/08/11)

    Philippe Djian sera l'invité de "Culture Buissonnière" diffusée le lundi 29 août, sur RFI (de 7 à 8 heures, rediffusion entre 14 et 15 heures). L'émission sera disponible en ligne après diffusion.       Widgets Amazon.fr
Posté par philippedjian à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2011

A chacun sa lagune (Impardonnables, d'A. Téchiné, Les échos, 17/08/11)

  A chacun sa lagune   Tirée d'un roman de Philippe Djian, une comédie de moeurs existentielle à vocation policière.   Ecrivain reconnu, confortablement installé dans l'existence, Francis (André Dussolier), bourgeois éclairé à l'élégance décontractée et au sourire charmeur, cherche un pied-à-terre à Venise pour écrire son prochain roman. Judith (Carole Bouquet), agent  immobilier, haut de gamme aussi séduisante que distinguée, lui en trouve un prestissimo, situé sur l'île de Sant'Erasmo, un coin encore... [Lire la suite]

19 août 2011

Maîtrise et justesse des sentiments (Impardonnables, de Téchiné - Les Inrocks, 17/08/11)

  "Impardonnables": maîtrise et justesse des sentiments Dans une Venise intime, André Téchiné raconte la rencontre d’un homme et d’une femme d’âge mûr qui s’aiment et se désirent. Maîtrise et justesse des sentiments. Existe-t-il un deuxième acte dans les vies européennes ? L’amour est-il encore possible passé la cinquantaine ? Comment se jouent le désir, le sexe, dans l’après-midi tardif d’une vie ? Telles sont certaines des questions qui parsèment ce beau récit romanesque et automnal, même s’il traverse toutes les saisons.... [Lire la suite]
18 août 2011

Entretien avec André Téchiné (Libération, 17/08/11)

  «C’est filmé entre les corps»   Acteurs, focales, localisation : Téchiné commente ses choix de tournage. Il y a des fleurs et des oiseaux en dessous de chez lui, des chiens maltraités, la Seine et une route polluée. Hier, à 11 heures du matin, André Téchiné nous recevait dans son appartement. Pourquoi avoir filmé entièrement Impardonnables en longue focale ? Je voulais tenter de me rapprocher de quelque chose qui est loin, c’est-à-dire donner la sensation de la distance et, en même temps, franchir... [Lire la suite]
17 août 2011

André Téchiné, mœurs à Venise (Impardonnables, Libération, 17/08/11)

  Méprise . Une île, un homme, une femme, son ex-amante, leurs enfants… De déviances en défiances, «Impardonnables» met en scène des êtres aux destins irrésolus. Malgré l’affiche, il n’y a aucun voyeur dans le film Impardonnables. Peu de paires de jumelles. En revanche, les acteurs sont filmés contre le mur, contre la mer, poussés les uns contre les autres à l’autre bout de l’horizon, proche et loin à la fois. C’est un artefact bien connu des photographes : l’utilisation d’une longue focale, presque un télescope qui, comme... [Lire la suite]
14 août 2011

Impardonnables, d'A. Téchiné : Venise sombre en beauté (Sud Ouest, 14 août 2011)

Cette histoire aurait tout pour plaire : la ville de Venise comme on la voit rarement, côté lagune, des personnages de tous âges, une disparition, deux filatures, du romanesque en diable, et la beauté luminescente de certaines fresques italiennes. Pourtant, est-ce l'univers de Djian qui est non soluble au cinéma de Téchiné, ou André Téchiné lui-même qui, à la tête d'une œuvre importante, peine à renouveler son inspiration ? Impardonnables semble ne jamais trouver sa note juste. Ce pourrait être d'ailleurs le sujet du film, motif... [Lire la suite]
Posté par philippedjian à 16:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,